19 Mai 2011

Biocapteurs optiques : outils de surveillance de l’environnement

La 15ème rencontre du Club Rhenaphotonics est annulée en raison d'un nombre insuffisant de participants.

Jeudi 19 mai 2011 de 14h00 à 16h15

à la CCI Sud Alsace Mulhouse

8 rue du 17 Novembre

(Salle des Vosges)

 

Un biocapteur est un nouvel outil d'analyse miniaturisé basé sur un processus de la détection biologique. Le matériel biologique est le plus souvent une enzyme, un anticorps ou un microorganisme.
Il est composé d'un récepteur biologique et d'un transducteur qui peut être optique. Le transducteur traduit l'interaction entre le récepteur et son partenaire moléculaire en signal analogique.

 

L'industrie du biocapteur a fait des progrès rapides au cours des dernières années.
Cette tendance s’est accélérée par de nouveaux concepts pour la reconnaissance moléculaire, l'intégration de l'optique et les technologies de fabrication simplifiée.
Du fait de leur nature biologique, les biocapteurs présentent une grande sensibilité et une spécificité permettant de détecter de très faibles concentrations de molécules, avec une grande robustesse.

 

Les biocapteurs, avec une croissance moyenne évaluée de 12.4% entre 2009 et 2016, sont de plus en plus utilisés pour un grand nombre d'applications diverses concernant notamment la surveillance de l'environnement, le diagnostic à domicile pour la sécurité et la biodéfense.
Le marché des biocapteurs devrait passer de 6,72 milliards de dollars en 2009 à 14,42 milliards de dollars en 2016 (Source : Frost & Sullivan).

 

Dans les années à venir ils constitueront un enjeu à la fois économique et écologique.