Catégories
Non classé

En savoir plus sur la croissance et le développement économique.

Afin d’aborder ces deux termes, il faut d’abord les définir. La croissance désigne l’augmentation durable de la création de richesses dans un pays, pendant une période donnée. C’est donc un outil quantitatif, qui sera mesuré grâce au Produit intérieur Brut (PIB). Comparativement, le développement économique est lui beaucoup plus large, puisqu’il réunit l’ensemble des transformations économiques et sociales d’une société sur le long terme. Il s’agi donc d’un processus global, d’un outil quantitatif mais également qualitatif, mesuré grâce à l’Indice de Développement Humain (IDH). 

Si la croissance et le développement économique sont deux notions bien distinctes, elles sont cependant interdépendantes. En effet, il y a une véritable interdépendance entre croissance et développement économique à plusieurs niveaux. D’abord, la croissance économique est un facteur de développement. C’est en effet grâce à la création de richesses que l’on pourra faire évoluer les structures d’un société. C’est grâce à la création de richesses qu’un Etat pourra investir dans des infrastructures, dans son système éducatif ou dans son système de santé. Mais, le développement a aussi un effet sur la croissance. Il est en fait un moteur de croissance, car lorsque l’on a un système éducatif qui forme bien, de la formation continue efficace, un système de santé permettant d’avoir des travailleurs en bonne santé durant de nombreuses années, cela permet de favoriser le développement économique et également de favoriser la croissance. Et cela s’explique par le simple fait que la population sera plus efficace, plus productive, et donc plus apte à créer de la richesse. Mais ce lien qui existe entre croissance et développement n’est pas systématique. Il n’y a pas nécessairement ce système d’entrainement de la croissance pour générer le développement. Un exemple qui illustre parfaitement ce mécanisme est celui des pays de l’OPEP, qui représente bien la question centrale de la répartition.

La question de la croissance et du développement économique, ainsi que du lien qui existe entre les deux, est étroitement liée à ce que la population fait de cette argent et de ces richesses générées. Si cette création de richesse est maintenue dans les mains d’une petite quantité de personnes, et qu’elle n’est pas exploitée pour développer les infrastructures, le modèle de santé, le modèle éducatif ou encore les routes, les aéroports etc, alors cela n’engendrera aucun développement économique. L’exemple des pays de l’OPEP, pays faisant partie de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole illustre bien cela. On retrouve notamment l’exemple de l’Arabie Saoudite ou du Qatar, deux pays comptant parmi les 20 pays les plus riches au monde. Cela signifie qu’en terme de croissance, en terme de création de richesses, ils se situent au sommet de la pyramide des États. En revanche, si l’on parle de développement économique pour ces deux pays, ces derniers ne sont alors pas au même niveau en terme d’IDH que les autres États. Ils sont même au delà de la trentième place. 

Les grands domaines et les applications de l’optique photonique.

Lire aussi : La spiruline : Un remède contre la malnutrition ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.